Blog

Le Concert sans fin – 25 février 2018

Le 25 février à 17h à l’Eglise Notre-Dame-des-Grâces, les Concerts de Lancy proposent un concert associant des oeuvres ayant pour point commun de n’avoir pas été achevées par leurs créateurs.

Qui décide qu’une œuvre est terminée ? Dans les cas présents ce ne sont pas les compositeurs puisqu’ils ont laissé ces symphonies inachevées.

Pourtant, elles sont aujourd’hui considérées comme des pièces majeures du répertoire et les mélomanes reconnaîtront probablement les magnifiques thèmes de l’inachevée de Schubert. Quant au mouvement Blumine, Mahler l’avait retiré de sa première symphonie que l’Orchestre des Trois-Chêne a interprétée en juin 2017.

Arturo Corrales
Compositeur, directeur d’orchestre, docteur en musicologie, guitariste, enseignant et architecte. Né au Salvador, il a fait ses études musicales à SanSalvador, Genève, Lugano et Paris. Co-fondateur de l’Ensemble Vortex, il a participé à divers festivals
internationaux d’art, en tant que compositeur, enseignant et chef d’orchestre. Il est
actuellement professeur de composition et d’analyse musicale au Conservatoire populaire de musique, théâtre et danse de Genève. Il a repris la direction de l’Orchestre des Trois-Chêne en août 2017.

Programme :

Franz Schubert (1797-1828)
Symphonie No 8, D. 759, dite “inachevée” Allegro moderato
Andante con moto

Alexandre Borodine (1833-1887)
Symphonie No 3 (inachevée) Moderato assai
Scherzo. Vivo

Gustav Mahler (1860-1911)
Blumine

Ziki perd le fil – 24 et 25 février 2018

A la Cave Marignac, le 24 février à 15h et le 25 février à 11h, les Concerts de Lancy proposent un spectacle musical pour enfants.

Ziki a perdu la mémoire…. embêtant quand on doit donner un concert ! Mais grâce à ses musiciens, aux enfants, à ses chansons et à sa grande valise remplie d’objets hétéroclites, elle retrouvera tous ses souvenirs et sa mémoire !

Qui dit ZikiZik dit musique ! Mais aussi électrique, sympathique, poétique, dynamique et… magique ! ZikiZik, c’est pour la nounou, le doudou et le dodo, pour les câlins, les cousins et les voisins ! C’est aussi pour papa et maman, mémé et pépé, tonton et tata ! ZikiZik c’est pour toi !

Le ZikiZik Band

Suzanne Forsell, chant et jeu
Dorian Fretto : percussions
Mathieu Karcher, guitare
Tom Mendy, contrebasse

L’équipe derrière ZikZik

Paroles et musiques : Suzanne Forsell
Mise en scène : Chine Curchod
Arrangements musicaux : Le ZikiZik Band
Coordination musicale : Samy Dib
Chorégraphie : YoungSoon Cho Jaquet
Scénographie : Valeria Pacchiani
Costumes: Anna Pacchiani
Création lumières : Alex Kurth
Son : Morgan Fula
Administration : Eva Kiraly

Flamenco – 2 février 2018

Emotion, énergie, sensualité de la danse, du chant, de la guitare… C’est dans une Cave Marignac repensée pour le confort des sepctateurs (gradins sur 3 niveaux !) que nous vous accueillerons ce vendredi 2 février 2018 à 20h00 ! Le rouge sera de mise…!
 

La Burbuja (Michelle Gagnaux) 
est danseuse de flamenco, chorégraphe et pédagogue établie à Genève. Elle enseigne le flamenco en Suisse romande, produit des spectacles, anime des stages de perfectionnement en Suisse et à l’étranger (Espagne, Sardaigne). Elle organise des séminaires interactifs de découverte de l’Art du Flamenco. En 2008, elle a gagné le prix du ” Mérite culturel pour la diffusion du flamenco en Suisse ” lors du Festival international de Genève. Depuis 2001, elle donne des cours de flamenco à des enfants et des jeunes de 4 à 16 ans, dans le cadre des Ateliers d’ethnomusicologie de Genève. Elle enseigne également à des adultes à Genève, Lausanne et Sion. Ses élèves se sont produites sur de nombreuses scènes romandes lors de Festivals et autres évènements culturels.

Yolanda Almodovar
Originaire de Ciudad Real, c’est aux côtés de sa mère qu’elle s’initie au chant flamenco. En 2008, elle chante pour l’école de danse de Cristina Cañizares et suit des cours de chant aux studios flamenco « Amor de Dios » à Madrid. Elle est la vocaliste du groupe espagnol de flamenco fusion « La Cánkana » et actuellement, elle se produit en Suisse romande avec un guitariste ou en plus grande formation, dans un répertoire de flamenco traditionnel. Son parcours riche d’expériences musicales variées, allant du flamenco à l’arabo-andalou en passant par des musiques latinos, lui permettent de sortir du flamenco traditionnel pour y amener sa touche personnelle. Son timbre de voix pure et profond entraine le public dans un voyage magique au coeur de l’Espagne.

Etienne Mayerat «El nino des los Alpes»
Ayant vécu entre Grenade et Séville lors de plusieurs séjours prolongés, El nino de los Alpes s’est formé auprès de guitaristes tels que Manolo Sanlucar, Gerardo Nunez et Agustin de la Fuente. Ce Romand passionné de flamenco se produit depuis plus de 20 ans sur les scènes de Suisse et de France. Guitariste accompli au jeu contrasté, il compose ses propres musiques dont une partie sont rassemblées sur un cd intitulé “Suenos peregrinos ” sorti en 2009. Sa connaissance du flamenco l’a amené à accompagner de nombreux danseurs et danseuses pour des spectacles et des stages venus d’Espagne et de Suisse. Parallèlement, il se consacre à l’enseignement de la guitare à l’EJMA (Ecole de Jazz et de musique de Lausanne, à l’ETM (Ecole technique de musique) et aux ADEM (Ateliers d’ethno-musicologie) de Genève.

 

Bob Brookmeyer et Charles Lloyd – 14 octobre 2017

Les étudiants musiciens de la HEMU de Lausanne reviennent à la Cave Marignac le 14 octobre 2017 à 20h30 pour un double concert basé sur des oeuvres des compositeurs Bob Brookmeyer et Charles LLoyd.

A TRIBUTE TO BOB BROOKMEYER
Les musiciens de l’HEMU rendent rend hommage à Bob Brookmeyer, tromboniste, pianiste, compositeur et arrangeur de jazz américain, connu surtout pour sa participation au Quartet de Gerry Mulligan dans les années 50.

Matyas Szendai, contrebasse
Solal Excoffier, guitare
Joris Favre, piano
Clément Grin, batterie
Jean-François Baud, trompette
 

A TRIBUTE TO CHARLES LLOYD
Un concert hommage au saxophoniste Charles Lloyd, qui avait marqué les étudiants de l’HEMU lors de la masterclass qu’il avait donnée au département jazz en 2014. Une soirée parfaite pour les amateurs du jazz d’aujourd’hui !

Shems Bendali, trompette
Eduin Correia, guitare
Mirko Maio, piano
Nathan Vandenbulcke, batterie
Bänz Oester, contrebasse

 

La Descente de l’Escaut – 19 mars 2017

Le dimanche 19 mars, la Cave Marignac accueille un spectacle-concert de Franck Venaille avec Jean-Charles Dumay, comédien, et Nicolas Hafner pianiste.

Franck Venaille est poète. Il entreprend de longer le fleuve Escaut, depuis sa source dans les collines françaises de l’Artois, à travers les paysages industriels de Flandre, jusqu’aux Pays-Bas où le fleuve se jette dans la mer du Nord. Il en tire un long poème noir et or, “La Descente de l’Escaut”.

Franck Venaille est né à Paris en 1936 et il a vécu son enfance dans le 11ème arrondissement de Paris, dans un contexte catholique très austère. Dans son enfance, il effectue un séjour de trois mois en Belgique, à l’origine d’une attirance profonde pour les Flandres qui vont apparaître dès lors dans la quasi-totalité de son œuvre – et en particulier dans La Descente de l’Escaut. A 20 ans, il part deux ans dans le bled algérien, pour son service militaire. L’expérience de la Guerre d’Algérie le marque profondément. Son retour en France est difficile et il s’inscrit au Parti Communiste. Il collabore à plusieurs revues, devient journaliste, se lie aux peintres Klasen et Monory. Il travaille également pour France Culture. Au début des années quatre-vingt-dix, il rencontre les poètes qui animent la revue le Mâche-Laurier, début d’une collaboration littéraire et amicale qui se traduit notamment par la parution de La Descente de l’Escaut, en 1995, aux éditions Obsidiane. Il a reçu les prix Louis Labé, Mallarmé, Wallonie Bruxelles, de la ville de Paris et Kowalski de la ville de Lyon , ainsi que le Grand prix de Poésie de l’Académie Française pour l’ensemble de son œuvre, en juin 2011.

Dossier de presse